Thérapie Brève

Définition de la thérapie brève

Par définition, la thérapie brève est ancrée dans le registre de la psychologie comportementale mais a la particularité d’être courte. Elle englobe beaucoup de disciplines, on peut faire une thérapie brève auprès d’un coach ou encore d’un hypnotiseur. Toutes les thérapies ne s’étendent pas sur des mois, voire des années. Si le patient est conscient de ce qui l’empêche d’avancer dans la vie, qu’il connaît le point faible de son esprit, il peut travailler sur ce point pour s’améliorer et surmonter ce qui lui fait défaut.

Cette forme de thérapie vient des Etats Unis, et plus précisément de l’école de Palo Alto. Elle se caractérise par deux points fondamentaux : la thérapie ne doit pas durer plus de dix séances et elle s’adresse à des patients dont le trouble ne nécessite pas un long traitement.

Les patients qui ont recours à ce type de médecine douce sont souvent ceux qui sont atteints de TOC (Trouble obsessionnel du comportement), de blocage, de phobies, et ceux qui manquent d’estime ou de confiance en soi.

therapie brève - mamedecine

Bienfait de la thérapie brève

Si vous souhaitez avoir recours à cette médecine douce, sachez que les avantage et les bienfait sont nombreux. D’une part, elle vous permet de consulter un spécialiste sans avoir d’inquiétude sur la durée de la thérapie. Bien souvent les problèmes qui sont rencontrés dans ces cabinets sont d’ordre « légers » mais qui peuvent vous gâcher la vie. Consulter un thérapeute pour une courte durée aura l’avantage d’apporter des changements et une amélioration de votre qualité de vie.

Bien plus riche qu’une thérapie classique, le thérapeute va proposer au patient un terrain d’expression, mais également des exercices à pratiquer chez soi, en société, au contact des autres pour fournir un nouvel apprentissage des codes sociaux culturels.

N’importe qui peut avoir recours à ce type de soin : aussi bien le patient que l’entourage qui souffre des troubles d’un des membres de sa famille. Chacun est libre de pousser la porte d’un cabinet de thérapie brève.

De manière générale, les spécialistes reçoivent leurs patients lors d’un premier rendez vous et s’engagement mutuellement à respecter un nombre minimum de séances (variant de 3 à 5 minimum) pour mettre en place un soin pertinent. A l’issu de ces séances, le thérapeute jugera s’il est nécessaire ou pas de poursuivre la thérapie mais demandera dans tous les cas à revoir le patient dans quelques mois pour procéder à une évaluation des progrès fournis selon le trouble souhaité.

blog mamedecine

Close